Agri-culture mai 2018

Agri-culture mai 2018

Mai pluvieux, mai heureux… non ? Que ceux qui râlent parce qu’il fait froid n’oublient pas que bientôt ils râleront parce qu’il fait chaud… mettons nos bottes et sautons dans les flaques, on n’est pas en sucre, on ne fondra pas ! Que faire sous son imper ?

On suit toujours Alternatiba :
Le Tour Alternatiba cherche bénévoles !
RDV le 17 juin au Jardin Lecoq –
Le 17 juin, le Tour Alternatiba va faire étape à Clermont-Ferrand. Depuis plusieurs mois, Alternatiba 63 travaille activement à faire de cet événement une journée festive, pédagogique et alternative qui va dynamiser la transition écologique et sociale de notre région. Au programme: village des alternatives sous forme de parcours pédagogiques, programmation culturelle, conférences, tables rondes, formation, vélorution, concerts, …

Presque une centaine d’acteurs de la transition engagés, le soutien de la ville de Clermont-Ferrand et de la Métropole, des dizaines de bénévoles mobilisés depuis le début de l’année … le 17 juin, nous allons avoir besoin de vous au Jardin Lecoq ! Pour deux heures ou toute la journée, prendre des photos, installer une scène ou tenir la buvette, chacun est indispensable à cet événement collectif ! Pour participer à cette belle journée des alternatives, merci de remplir le formulaire ci-dessous avant le 20 MAI.
https://docs.google.com/forms/d/e/1FAIpQLSf5c21FSwW1TrANGbsXiyxn7ss_bWtfvaN1-MZbo0MbavhuyA/viewform

On fait le lien avec les nouveaux producteurs !
Bio 63 est contacté régulièrement par les AMAP sur des recherches de produits/producteurs bio et se propose de les aider dans leurs démarches : « Etant régulièrement en contacts avec les producteurs bio installés et les porteurs de projet, nous pouvons vous mettre en relation. Recherchez-vous actuellement des produits / producteurs? si oui pouvez-vous m’indiquer la fréquence de livraison et le nombre d’amapiens? » Si cela peut nous donner des idées…
Aurélie Crevel <aurelie.bio63@aurabio.org>

On fait des choses de ses dix doigts, et en bonne compagnie !

Programme de FLAX  : https://m.facebook.com/flaxclermont/
Du troc, de la récup’, de la reprise, des nocturnes, du patchwork, et même de la glace (oui, oui, de la glace ! Moi aussi cela m’intrigue et j’ai envie d’aller voir!) Pour tous les niveaux. Requis : bonne humeur !

On n’a pas peur des choses qui font peur!
SOYEZ PRÊTS
le 5 juin à 18h30

QUELLE MÉTROPOLE DURABLE ?
Les défis de la transition énergétique et écologique
Rencontres / Débats à l’ESC Clermont

Evènement en clôture de la Semaine Européenne du Développement Durable
du 30 mai au 5 juin 2018.

Clermont Auvergne Métropole . Direction de la Communication
64-66, avenue de l’Union Soviétique BP 231 63007 CLERMONT-FERRAND cedex1

Une fois n’est pas coutume, on prend un peu d’avance et on s’organise…

Le Réseau AMAP organise en partenariat avec la confédération paysanne  AURA, et la FR CIVAM Auvergne une conférence lors du sommet de l’élevage le 4 octobre prochain : « Pas d’agroécologie Sans élevage paysan. L’élevage paysan : une réponse au mal-être agricole ? »
Conférence en présence d’Estelle Deléage − témoignages et retours d’expériences d’éleveurs et d’élus.
Estelle Deléage est agronome et maître de conférences en sociologie à l’université de Caen. Elle est rédactrice en chef de la revue Écologie & Politique. Elle a notamment publié Paysans. De la parcelle à la planète. Socio-anthropologie du Réseau agriculture durable, Syllepse, 2004 et Ravages productivistes, résistances paysannes, Le Bord de l’eau, 2013.

La fin des paysans annoncée depuis près de quarante ans dans les pays occidentaux et plus récemment sur le reste de la planète n’est pas une fatalité. Le développement de l’agriculture industrielle montre aujourd’hui ses limites en particulier sur le plan écologique, économique et social. Ces limites sont critiquées et dépassées par de nombreuses expériences paysannes sur le territoire français. Ces expériences en Agriculture Paysanne prouvent qu’il est possible d’être autonome et heureux sur sa ferme, de dégager un revenu décent, participer à la vie locale, créer de l’emploi, tout en respectant l’environnement et en donnant du sens à son métier. Les fermes gagnent ainsi en transmissibilité.
Si le thème vous intéresse, nous vous sollicitons pour trouver des éleveurs pouvant intervenir sur la conférence ainsi que des élus ayant soutenu localement un outil de production ou ayant une démarche volontaire de soutien et développement à l’élevage paysan.
Dans cette réflexion, nous nous questionnons notamment sur des abattoirs municipaux de votre région comme celui d’Ambert ou encore celui de Neussargue ou Laroquebrou dans le Cantal, pouvez-vous nous apporter si vous le savez des éclaircissements sur le fonctionnement et le maintien de ces activités.

On arrive à conclure !

Après presque un an de travail le Grand Clermont et le PNR Livradois Forez terminent la phase d’élaboration d’un Projet Alimentaire Territorial (PAT) sur leur territoire. Ils ont le plaisir de vous inviter à la troisième plénière de la démarche.

Cette rencontre se tiendra le mercredi 16 mai de 13h45 à 17h30 à la Maison de la Culture et de la Convivialité de la Roche-Noire.

Merci de votre lecture,

Amapement vôtre,

Anne-Cécile, pour le collectif

Les commentaires sont clos.